L’assemblée des habitant-e-s et des soutiens de la Zone Libre de Cenon vous invite à nous retrouver nombreux et nombreuses

Jeudi 18 juin à 18h

sur le site Zone Libre

Rocher de Palmer

(Ligne A, direction Dravemont, Arrêt La Morlette.)

L’huissier est revenu aujourd’hui, lundi 15 juin pour demander aux familles de partir immédiatement. Celles ci ont répondu qu’elles ne partiraient pas.

Ce soir, les habitant-e-s sont allés devant le Conseil Municipal de Cenon munis d’un message à l’attention des conseillers ” Quand vous parlerez de la ZONE LIBRE, n’oubliez pas que vous parlez de MOI” (pièce jointe)

FR3 a diffusé un reportage ce matin. https://youtu.be/cGdWzaNTtPA

Les habitant-e-s ont décidé d’ajouter à l’exigence d’un toit pour tous, la revendication d’un titre de séjour avec autorisation de travail.

Il s’agit maintenant d’organiser la mobilisation: empêcher l’expulsion sans relogement, accompagnement dans les démarches, interpellation des élus, de la préfecture, réseaux téléphoniques d’alerte,  ….

Les habitant-e-s de la Zone Libre comptent sur vous.


– Les habitants de la Zone Libre et leurs soutiens ont attendu le Maire et les élus à la sortie du Conseil Municipal du 15 juin où un débat avait été organisé (à partir de la minute 5)  https://www.youtube.com/watch?v=9EHdYMlGw-c)

Le Maire leur a dit être intervenu auprès de la Préfète pour demander qu’un diagnostique social soit organisé en amont de toute expulsion ( comme la loi l’exige) afin que le maximum de familles puissent être relogées. Par contre, il a aussi rappelé que la Mairie souhaite reprendre ce terrain rapidement en vue d’une opération d’aménagement urbain.

Plusieurs conseillers municipaux ont plus fermement soutenu la lutte des habitants. Ils seront présents jeudi soir au rassemblement de solidarité  https://www.sudouest.fr/2020/06/15/cenon-les-occupants-de-la-zone-libre-manifestent-devant-le-conseil-municipal-7567418-2830.php

 

Quelques photos au moment de la rencontre avec le Maire et les élus bit.ly/3fuMXBP

– Le lien vers l’évènement face book pour jeudi 18 juin: https://facebook.com/events/s/zone-libre-assemblee-generale-/287894289286910/?ti=as

– La pétition signée par plus de 4600 personnes en quatre jours.
http://chng.it/4VycNtpf7Q

 

– Le propriétaire Logévie répond à Rue 89 qu’il n’a pas demandé à la Préfète l’intervention de la police et souhaite des solutions de relogements pour les habitants. (article en clair pour ceux et celles qui ne sont abonnés à Rue 89)

Logévie ne veut pas expulser la Zone libre à Cenon sans solutions de relogement

Le directeur général de Logévie Bordeaux, Mario Bastone, confirme ne pas avoir saisi la préfecture et dit chercher une solution avec celle-ci et la mairie de Cenon.

« Nous sommes des bailleurs sociaux » insiste Mario Bastone quand on l’interroge sur le sort du squat La Zone libre à Cenon. Le directeur général de Logévie, propriétaire de l’ancien foyer pour personnes âgées Paul-Ramadier à Cenon, veut ainsi rappeler son intérêt pour la question sociale et l’attention qu’il dit porter aux occupants du squat.

« L’occupation de la résidence est illégale, c’est un point qui ne se discute pas, et il fallait donc la constater par voie officielle. Nous sommes cependant attentifs à la question des personnes qui l’occupent et nous avons voulu savoir qui sont-elles pour envisager des solutions avec le maire de Cenon et la préfecture. »

Pas d’ordre d’expulsion

Le bailleur social proposera-t-il des logements ? Mario Bastone rappelle que Logevie s’occupe de l’habitat des séniors et si certains sont concernés, ils étudiera les demandes. Pour les autres, les solutions sont chez les pouvoirs publics.

Les réponses de Mario Bastone confirment les déclarations de la préfecture la semaine dernière précisant qu’elle n’avait pas été saisie par le propriétaire des lieux. Après la décision de justice du 10 janvier ordonnant l’évacuation des bâtiments, un huissier avait remis aux occupants un commandement qui, 48 heures plus tard, n’avait pas été respecté.

Aucun recours aux forces publiques ne semble donc prévu pour l’expulsion des occupants qui, selon les association, sont au nombre de 350 personnes dont 110 enfants.

Les associations qui soutiennent la Zone libre, craignant que les expulsions de l’été dernier se répètent, ont prévu un rassemblement de soutien ce jeudi 18 juin à 18h à la Zone libre à Cenon. La veille, mercredi 17 juin à 18h, un autre rassemblement est organisé place Pey-Berland à Bordeaux.

Ce lundi soir, un conseil municipal s’est tenu à huit clos au Rocher de Palmer à Cenon, les habitantes et les habitants de la Zone Libre étaient là pour accueillir les élus avec une affichette : « Quand vous parlerez de la Zone Libre, n’oubliez pas que vous parlez de moi. »