Tract Intersyndical Mobilisation GFT

 

Ford veut quitter GFT Bordeaux !

L’intersyndicale appelle à Un Rassemblement Massif devant notre Usine le Jeudi 10 Septembre

De 12h00 à 15h00

Afin que chacun puisse s’organiser, sans perdre trop de salaire, et afin d’être protégé, l’intersyndicale lance un mot d’ordre de grève à tout le personnel de GFT Bordeaux du mercredi 9 septembre 22h00 au jeudi 10 septembre à 22h00.

C’est officiel, FORD veut quitter définitivement le site de Blanquefort.

 

Vendredi 4 septembre 2020, la direction de GFT nous a présenté le projet de cession de la coentreprise GFT à MAGNA.

Depuis de nombreux mois, les organisations syndicales redoutaient cette annonce qui risque de signer la fin du site de Blanquefort.

Aujourd’hui, FORD utilise MAGNA pour disparaitre du paysage Girondin et du territoire national tout entier, pour éviter une nouvelle atteinte à son image de marque lors de la fin de vie programmée de notre MX65 dès 2023 !

FORD préfère une nouvelle entreprise indépendante à Blanquefort sans garantir sa pérennité : Les dirigeants de MAGNA ont eux-mêmes reconnu arriver chez nous les poches vides de tout nouveau projet.

C’est le même scénario que chez nos collègues de FAI, repris par HZ pour soi-disant diversifier la production, mais qui n’ont jamais rien vu venir…

Sans le nom de FORD dans notre sigle commercial, il serait plus facile de trouver de nouveaux clients (aucun nouveau produit n’étant prévu) :

  • L’image de marque de FORD est-elle déjà si sale ?
  • Comment intégrer un nouveau client lorsque nos capacités de production sont réservées à FORD ?
  • Un nouveau client venu de quelle planète sachant que tous les constructeurs automobiles saturent déjà en capacité de production de transmissions aujourd’hui ?

Les plus anciens se rappelleront que c’est le même argument qui nous a été servi lors du passage de FORD à GFT. Pourtant, 20 ans après, nous n’avons toujours qu’un seul client : FORD,  maintenant pour une durée très limitée.

 

Nous serons donc tous transférés (sauf deux membres du CODIR sous contrats MAGNA et FORD) dans une société de droit français, créée pour l’occasion.

A l’heure où nous rédigeons ce tract, nous n’avons : 

  • Aucune garantie que nos acquis perdureront au-delà d’une durée de 15 mois,
  • Aucune garantie que FORD continuera à rester client de cette entreprise pour un quelconque produit de sa marque,
  • Aucune garantie de l’arrivée d’un nouveau client potentiel,
  • Aucune garantie que notre usine perdurera au-delà de 2024,
  • Aucune garantie qu’un PSE supportable pour les salariés ne soit proposé au-delà de 2024.

FORD doit assurer l’Activité de notre usine !

Aujourd’hui, FORD se découvre une âme écologiste, évidemment lucrative car largement subventionnée : Il se tourne vers le Full Hybride et l’Electrique.

En s’alliant avec le groupe Volkswagen (Plateforme MEB), constructeur dont on connait déjà l’honnêteté environnementale, FORD abandonne les salariés de GFT de façon inhumaine et indigne, sans reconnaitre la valeur de leur implication ni de leur savoir-faire durant 50 ans.

Pourtant, Ford a de nouveaux produits à mettre sur le marché Européen.

Pourtant, Ford a les capacités financières d’assurer l’avenir de notre usine en nous confiant un nouveau projet.

C’est la raison pour laquelle l’intersyndicale FO, CGT, CFTC appelle à la mobilisation de l’ensemble des salariés de GFT. 

  • Exigeons de FORD son engagement écrit de donner du travail à notre usine pendant une durée minimum de 10 ans.
  • Exigeons de FORD qu’il bloque la somme de 200 millions d’euros sur un compte séquestre, pendant cette durée, afin de nous garantir un départ supportable (reconversion ou préretraite) en cas non-respect de son engagement.

 Les organisations syndicales vous donneront la parole et recueilleront toutes vos questions afin d’en obtenir les réponses auprès de la direction.

Soyez acteur de votre avenir : Rejoignez l’intersyndicale.

Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.