Rassemblement contre la loi Sécurité Globale :

vendredi 4 décembre, 18h00 Place de la Victoire, Bordeaux

L’OGLP et ses soutiens appellent à poursuivre la mobilisation contre la loi liberticide dite de sécurité globale.

A 17h30 conférence de presse et à 18h rassemblement, prises de paroles des associations et des Syndicats et témoignages autour des privations de libertés et en premier la liberté d’expression, liberté de manifester, libertés syndicales, respect des droits des demandeurs d.asile et de leurs soutiens. Une attention particulière sera portée à la jeunesse particulièrement ciblée par les forces del’ordre en faisant le lien avec la loi dans l.enseignement supérieur et ses dispositions inqualifiables contre tout mouvement étudiant à venir.

.

02 12 20 communiqué OGLP

02 12 20 communiqué OGLP

.


Manifestation Samedi 28 novembre

Une immense foule pour défendre nos libertés !

20000 manifestant.es ce samedi dans les rues de Bodeaux!

RUE89 BX/Sécurité globale : la Marche des libertés mobilise massivement à Bordeaux

SUD OUEST/ Vidéos. Très grosse mobilisation contre la loi de sécurité globale à Bordeaux, incidents rue Sainte-Catherine

SUD OUEST/ Marche contre la loi sécurité globale à Bordeaux : pourquoi ils manifestent

MEDIAPART/ Loi Sécurité: les colères enfin déconfinées

MEDIAPART/ Grenoble, Tours, Lorient, Bordeaux, Béziers, des refus multiples qui s’additionnent


Un vent mauvais souffle sur les libertés

14 h Place de la Bourse BORDEAUX

tract en bas de page

Les gestes barrières et règles sanitaires devront être respectées dans le but de protéger tout le monde.

 

La proposition de loi Sécurité globale vise à empêcher la dénonciation des violences policières que les images professionnelles et amateures ont permis de révéler ces dernières années.
Elle portera atteinte au droit d’informer, que ce soit de journalistes, d’observateurs et observatrices ou tout témoin de violences policières. Ces vidéos sont pourtant particulièrement nécessaires, comme l’ont montré les violences à l’encontre des migrants  et d’un journaliste, Place de la République à Paris ce lundi 23 novembre.
Les modifications apportées lors de l’examen du vote de l’Assemblée nationale ne sont pas des garanties suffisantes. Ce texte doit être retiré.
Au-delà de cette loi, on assiste à une accélération du recul généralisé des libertés,  sous couvert d’attentats terroristes et de crise sanitaire. Nous affirmons notre attachement profond à celles-ci et notre engagement à nous battre pour les défendre.
 
Signataires de l’appel :
Observatoire Girondin des Libertés Publiques, Ligue des Droits de l’Homme – (Bordeaux et Gironde), Libre Pensée Fédération de la Gironde, FSU33, UJFP-Aquitaine, ATTAC33, Club de la presse de Bordeaux- Nouvelle-Aquitaine, SNJ, Syndicat national des journalistes CGT (SNJ-CGT), CFDT-Journalistes, Fédérations européenne et internationale des journalistes (FEJ et FIJ), La Clé des Ondes, Syndicat des Avocats de France (SAF) section Bordeaux, Greenpeace Bordeaux, MRAP 33, Réseau Education Sans Frontière 33, Union Départementale CGT de la Gironde, AREVE accueil des réfugiés en Val de l’Eyre, ASTI-BORDEAUX, Le Comité Palestine 33, AC! Gironde, CNT Gironde, CNT Interpro 33, CNT Sub33, collectif Contre Les Abus Policiers – C.L.A.P33, Collectif Jaunes Etc 33, L’Orchestre Poétique d’Avant-guerre – O.P.A, Tchernoblaye, Etats Généraux des Migrations Assemblée Locale 33, ARTS (Accueil Réfugiés Talence Solidarité), Amnesty International Bordeaux, Solidaires 33, Asso Solidaires 33, Médecins du Monde Aquitaine, SOS Racisme 33, ACAT Gironde, Mémoires & Partages, La CIMADE Bordeaux, Collectif Bienvenue, CDK-BORDEAUX (Centre démocratique Kurde de Bordeaux), l’AG des Luttes, Darwin Climax Coalition, Droit au logement (DAL) 33, Oxfam France à Bordeaux, ASSIST-VC, Il est encore temps – Bordeaux, Extinction Rebellion Bordeaux, ANV Action Non-Violente COP21 – Gironde, Fack Ap !, Planning Familial de la Gironde, Université populaire de Bordeaux, MACADAM Press, Le Jour d’Après 33
[Liste évolutive pouvant être complétée]
Soutiens politiques : EELV Gironde et EELV Bordeaux, France Insoumise, PCF Gironde, Bordeaux en Luttes, ENSEMBLE! 33, GÉNÉRATION.S GIRONDE, Parti socialiste de la Gironde, P.C.O.F. 33 de Gironde
[Liste évolutive pouvant être complétée]

 


Quais de Garonne à La Réole

Rassemblement samedi 28 novembre à 11h

L’Union locale CGT du sud-Gironde, des gilets jaunes du Collectif de St Macaire, la CNT 33, l’Union locale FO du sud-Gironde, le Collectif de Lutte contre les Abus Policiers 33, le Collectif Jaunes Etc, la FSU 33, la fédération de la Gironde de la Libre Pensée, la Ligue des Droits de l’Homme,

appellent à un Rassemblement samedi 28 novembre à 11h sur les quais de Garonne à La Réole pour le retrait de la loi “Sécurité Globale”.

Depuis le 17 novembre, dans tout le pays la mobilisation s’intensifie !

Ces dernières années ont vu un durcissement de la répression contre les mouvements sociaux, écologistes, féministes et, particulièrement, contre le mouvement des gilets jaunes.

Ce projet de loi dit de “Sécurité Globale” voudrait valider un système devenu oligarchique et autoritaire encourageant, voire autorisant, les exactions de la police sans qu’aucun contre feu démocratique ne puisse plus être mis en place.

En effet, l’article 24 de cette loi interdirait désormais à tous les citoyens, ainsi qu’aux journalistes, de filmer les violences policières au motif que ces images nuiraient à leur intégrité psychique et physique (sic).

Mais, sans ces images, comment auraient été dénoncées les violences commises par les forces de l’ordre sur les manifestants pendant le mouvement des gilets jaunes ou lors des manifestations syndicales contre la loi Khomri ou la réforme des retraites ?

Pour rappel, ce sont des dizaines de personnes qui ont été blessées ou mutilées pendant ces manifestations.

Sans ces images, comment aurait éclaté l’affaire Benalla ? Sans ces images, comment aurait-on su la vérité sur la mort de Cédric Chouviat ???

A travers cette loi, c’est toute velléité de contestation du gouvernement qui veut être muselée, alors que dans le même temps ce dernier continue de restreindre les droits des travailleurs, demandeurs d’emplois, retraités, personnes en situation de handicap, jeunes, précaires.

Il est temps de réagir !

Afin de défendre nos libertés et nos droits, notamment notre droit à l’information et à la liberté d’expression, il est nécessaire de continuer et de prolonger localement la lutte contre le projet de loi de “Sécurité Globale” initiée dans les grandes villes et de ne rien lâcher face à l’acharnement répressif du gouvernement Macron-Castex-Darmanin.

Pour la défense de nos libertés démocratiques,

exigeons l’abrogation de la loi « sécurité globale » !


Attestation de déplacement dérogatoire pour manifestation

.

Pour vous rendre à la Marche des libertés, vous pouvez télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire ici : https://frama.link/attestationdeplacement2811Bdx
.
attestation-deplacement-derogatoire-manifestation (2)

.

Marche libertés 28 nov

.

Appel La Réole