APPEL A MOBILISATION

LE 19 MARS

dans la FONCTION PUBLIQUE et dans L’ÉDUCATION

Le mécontentement social s’exprime depuis plusieurs mois dans le pays, le mouvement des gilets jaunes en étant l’expression la plus marquante.

La FSU et d’autres organisations syndicales et associatives participent de cette volonté de convergence pour rappeler haut et fort l’exigence de justice sociale et fiscale. A cette exigence contribuent largement la Fonction Publique, telle qu’elle fut mise en place à la Libération, et le service public d’éducation.

Aujourd’hui, AVEC LES LOIS BLANQUER ET LA REFORME DE LA FONCTION PUBLIQUE (FP), le gouvernement veut détruire à marche forcée, explosant tout dialogue social, nos métiers, les statuts, les droits des personnels et l’esprit même de service public qui est garant de l’égalité des citoyens.

 Mettre au pas nos professions                                                                                                                 

  • Recrutement au profil et salaire au « mérite» pour choisir et faire obéir,
  • Recours aux contractuels à tous les étages, en lieu et place des emplois statutaires (art.7 loi FP),
  • Fin de la défense de l’équité de traitement des personnels (mouvement, promotions…) dans les CAP (art.9 et 12 loi FP),
  • Remise en cause des prérogatives et des moyens de fonctionnement des CHSCT (art.2 loi FP),
  • Volonté de museler la parole enseignante : renforcement du droit de réserve et interdiction des expressions publiques (article 1 de la loi Blanquer)
  • Main mise du politique sur nos missions et métiers :

– remplacement du CNESCO, institution indépendante, remplacée par un CEE (Conseil d’Evaluation de l’Ecole) à la main du Ministre de l’EN (art.9 loi Blanquer),

– les ESPE remplacée les INSPE dont le directeur est nommé par le Ministre, référentiel des formations          centrées sur les fondamentaux (art.10 et 12 loi Blanquer),

  • Sanction de tous les désobéisseurs pédagogiques (lettre de Blanquer aux Recteurs du 8 mars)

 

Faire des économies sur le dos des usagers et des personnels :                                                            

  • Fusion du collège et des écoles de secteur dans un seul établissement des « savoirs fondamentaux »(art.6 loi Blanquer),
  • Suppression de postes par les réformes du lycée GT et PRO avec une augmentation du nombre d’élèves par classe,
  • Remise en cause des accords sur le temps de travail dans la Publique Territoriale (art.17 loi FP),
  • Suppressions prévues de 120 000 emplois d’ici 2022 (cap 22),
  • Poursuite du gel du point d’indice,
  • Mauvaise compensation de la hausse de la CSG,
  • Rétablissement du jour de carence,
  • Flambée des frais d’inscription pour les étrangers, et bientôt pour tous, (cf mode anglo-saxon)

 

Faire des cadeaux au privé :                                                                                                                    

  • Instruction obligatoire à 3 ans alors que 97% sont déjà scolarisés : les collectivités seront obligées de participer au financement des écoles privées sous contrat dès 2019 (art.2 et 4 loi Blanquer),
  • Détachement des fonctionnaires dans le secteur privé en cas d’externalisation (art.25, 26 loi FP)…

 

Faire du service public une entreprise et renforcer les inégalités sociales et territoriales :              

  • Promotions et avancement au mérite
  • Evaluation à tous les étages,
  • Mise en concurrence des élèves, des personnels, des établissements et des territoires,
  • Bacs maisons et sélection à l’entrée de l’Université

 

SANS REVEIL DE L’ACTION, TOUTES CES MESURES SE TRADUIRONT PAR UNE VERITABLE CASSE DU SERVICE PUBLIC et une PROFONDE DEGRATION de nos CONDITIONS DE TRAVAIL

 

GREVE ET MANIFESTATION le MARDI 19 MARS

11H 30 place de la REPUBLIQUE, Bx

 

tract intersyndical FSU – CGT – FO – UNEF :

tract_intersyndical_gironde_19_mars_2019

télécharger le tract FSU :

APPEL A MOBILISATION FSU 19 MARS APPEL A MOBILISATION FSU 19 MARS