1 déc L’EPRESSO/ La Cour des comptes épingle la protection de l’enfance 

“Si la politique de protection de l’enfance dispose d’un cadre législatif et réglementaire rénové et ambitieux, sa mise en oeuvre demeure toutefois très partielle, voire inexistante”, estime la Cour des Comptes dans un nouveau rapport. La protection de l’enfance concerne 320 000 enfants et son budget est évalué à 8 milliards, payés par les départements. La Cour relève que “le parcours des enfants protégés est fréquemment marqué par une succession de ruptures, qui traduisent la difficulté à élaborer une solution adaptée à leurs besoins”. Le “parcours pour l’enfant” instauré en 2007 n’est toujours pas appliqué sur tout le territoire. “La mise en oeuvre opérationnelle de la politique de protection de l’enfance repose sur les services départementaux et les opérateurs publics ou privés qui accompagnent au quotidien les enfants. Or les choix d’organisation des départements en matière d’aide sociale à l’enfance sont très hétérogènes et rarement fondés sur l’analyse des besoins”, affirme la Cour. Dans ses recommandations, la Cour veut améliorer la sortie de la protection en créant un entretien à 16 ans et en accompagnant jusqu’à 21 ans les projetsd ‘étude et d’insertion des jeunes.




 


Critique du Cahier des Charges de Nouvelle Aquitaine et PETITION sur le site de la FDCMPP


 


signez la pétition “Quel avenir pour le médico-social en Nouvelle-Aquitaine ? ici : http://chng.it/fdQSXVDDpJ



.


disparition du CMPP

plus aucune réponse à la difficulté et à la souffrance scolaire  !

la politique du pire en marche …

manifestation contre le projet :

vendredi 13 mars 12h30 devant l’ARS

 

PROTECTION DE L’ENFANCE FACE AU COVID-19, LES TRAVAILLEURS SOCIAUX, MEDICO-SOCIAUX ET ASSISTANTS FAMILIAUX REPONDENT PRESENT-ES :

SNUTER-FSU CP PROTECTION DE L'ENFANCE V def 08042020

.


Tract enseignant 4-02-20

.

2- trac

cahier des charges CMPP – Novembre 2019-2

cahier des charges CMPP - Novembre 2019-2